Didier Rauzy

Signatures Fréquentielles

Les Signatures Fréquentielles font partie des pratiques nouvelles qui s’inspirent des anciennes traditions, c’est un pont qui relie ces deux mondes qui devraient être en collaboration étroite et non en confrontation (dans ce schéma qui oppose trop souvent science et conscience…)…

Elles fonctionnent aussi par l’utilisation d’ondes scalaires émisent par le logiciel (sons exponentiels logarithmiques avec une grande richesse d’harmonique). Ses ondes scalaires proposées sous forme sonores sont là pour redonner le codage informationnel aux organismes vivants. Ces sons spéciaux permettent de se reconnecter normalement au champ scalaire (champ unifié de la conscience), (les plantes sacrées nous connectent à ce champ unifié), quand cette information a été perdue par une partie des cellules ou par un organisme.

Les ondes scalaires sont de nature différente des ondes électromagnétiques sinusoïdales. Elles ne composent pas le même champ, mais l’énergie peut se transférer d’une onde sinusoïdale à une onde scalaire et réciproquement.

Les ondes scalaires sont spiralées, elles avancent longitudinalement, comme une flèche projetée, une ligne droite qui tourne en spirale dans un mouvement de vortex.

L’onde scalaire n’a pas les mêmes propriétés que l’onde sinusoïdale.

Les ondes sinusoïdales avancent perpendiculairement à leur direction, en alternant le positif et le négatif. Elles correspondent à la dualité, la bipolarité.

L’onde sinusoïdale est une onde de résistance, de rapport de forces et de tension animée par les phénomènes d’attraction/répulsion, symbolisés par l’aimant. C’est une onde de vitesse stable, mais qui perd de la force, de l’énergie et de l’information au fil de son parcours dans l’espace.

L’onde scalaire longitudinale est profilée différemment. Elle s’enroule sur elle-même en spirale et avance en ligne droite, avec très peu de frottements. Le mouvement de spirale crée une dynamique propre qui accueille les harmoniques correspondantes se trouvant dans l’environnement traversé, qui vont enrichir l’onde en force énergétique et en quantité/qualité d’informations véhiculées. Elle croît, s’intensifie en parcourant la distance entre l’émetteur et le récepteur en s’enrichissant d’harmoniques, c’est-à-dire d’ondes plus élaborées, plus complexes, plus riches en information. L’onde scalaire développe et globalise l’information initialement émise au cours de son trajet. Elle est une onde favorisant la cohérence, l’homéostasie et l’évolution du vivant. (Recherches de V. Rauzy, merci infiniment pour son inspiration).

Dans notre pratique des musiciens de l’âme nous utilisons le principe de l’opposition de phase non seulement par les sons, mais aussi par les odeurs ; le principe est simple : Deux ondes sinusoïdales de même fréquence et de phase opposée s’annulent : cela signifie qu’elles disparaissent en tant qu’ondes sinusoïdales. Mais l’énergie qu’elles véhiculaient ne se perd pas : elle est réaffectée et réorganisée en ondes scalaires !…

Grâce à ce processus l’énergie bascule et circule d’un champ à l’autre, du champ duel bipolaire au champ unitaire global, on perçoit déjà la portée immense de notre outil les Signatures Fréquentielles et de son implication dans l’évolution de la conscience et de la reconnexion aux champs unifiés de l’univers.

L’HARMONISATION PAR LA NEUTRALISATION

À l’image de ce que nous avons vu avec deux ondes sinusoïdales opposées qui s’annulent et libèrent leur énergie pour une nouvelle forme unitaire, nous pouvons vivre cela dans notre vie psychique et énergétique. Cette propriété de neutralisation est fondamentale, elle nous montre la voie de sortie de la matrice duelle : en neutralisant les charges, c’est-à-dire en transmutant le négatif par le positif, nous libérons en nous de l’énergie sublimée, raffinée, disponible pour notre santé et pour notre évolution.

 C’est la fin de la posture de victime, de la prédation et de la loi du Talion. En effet, au lieu de répondre à ce que nous considérons comme une agression négative par le fait d’être blessé ou de renvoyer la charge, nous utilisons l’énergie contenue dans cette agression pour des fins supérieures. Toute « attaque » ressentie comme négative est absorbée et accueillie par du positif, ce qui va générer la neutralisation, libérer l’énergie de magnitude plus grande et la réaffecter au champ scalaire, c’est-à-dire le champ harmonique qui soutient le vivant…

C’est l’explication énergétique des pratiques asiatiques ancestrales (utilisées et enseignées par les sages) qui ont pour objectif de récupèrer l’énergie de l’agresseur pour le neutraliser sans projeter aucune violence sur lui et sur un plan subtil d’utiliser cette énergie pour une cause supérieure. Le sage et son agresseur ne sont pas positionnés dans le même champ d’expériences. On voit déjà l’implication : au lieu de riposter ou d’être blessé, on prend l’énergie de l’attaque pour augmenter l’harmonie de notre structure. On délaisse le drame, l’histoire duelle sous-jacente et on maîtrise l’absorption de l’énergie ; c’est la voie de sortie du drame et des guerres !…

Avoir conscience du champ scalaire, s’y positionner en présence décuple sa puissance harmonique par notre engagement. Les ondes scalaires n’ont rien de magique ni d’inaccessible, tout être vivant, est un émetteur et récepteur d’ondes scalaires !…

Simplement, en le sachant et en décidant d’honorer et de potentialiser cette capacité, nous pouvons décupler ce champ harmonique : c’est « se mettre en présence », en communion avec ce qui est là, et laisser l’énergie Amour, l’information Amour circuler librement. Les ondes scalaires sont le support de l’auto-guérison par la ré-harmonisation qu’elles permettent. Elles véhiculent l’information rétablissant l’Unité. Quand on se connecte à ce champ nutritif/énergétique et guérisseur, on modifie notre structure, tout simplement !…

Dans cette interconnexion, nous œuvrons ensemble pour l’harmonie de tous et du Tout. La dimension scalaire est unitaire, elle dépasse, transmute et sublime la dimension sinusoïdale duelle.

Lorsqu’il y a maladie ou dysharmonie, nous pouvons aider l’organisme en souffrance en le reconnectant au champ scalaire dont il est coupé pour une raison ou une autre (blocage, choc, nœud, fuite…).En se connectant au champ scalaire on peut restaurer des informations qui vont résorber des chocs ou régénérer des tissus de manière bien plus rapide et efficace, enlevant parfois jusqu’aux mémoires de choc, par exemple. En se branchant sur l’homéostasie, la dynamique du vivant, on rétablit en nous les conditions optimales pour que la vie s’épanouisse…

Les sons du logiciel des Signatures Fréquentielles aide à cette restructuration et active notre connexion aux champs scalaires. C’est aussi ce qui se passe en écoutant des sons harmoniques, émis par des instruments de silice (bols de cristal par exemple) ou d’autres, qui produisent des sons en spirale dans lesquels les harmoniques sont bien audibles. Les Icaros (insufflés par la madré ou par une autre plante sacrée) utilisent exactement ce même principe.

Concrètement comment cela se passe dans la vie de tous les jours ?

Par exemple si nous subissons l’écoute de paroles malveillantes, nous pouvons choisir d’accueillir cette énergie depuis le Cœur, visualisé comme un bouton de rose en spirale. Sans prêter aucunement attention à ce qui est dit, sans se laisser influencer par la charge, on absorbe cette énergie dans l’émanation de notre Cœur, et on prononce en nous la décision de neutralisation. Cela transmute immédiatement l’énergie et nous la rendre disponible pour ce que l’on souhaite. Ainsi nous sommes dans un double processus : nous absorbons l’énergie sans en prendre la polarité, la charge négative, que notre Cœur neutralise sereinement. Ainsi nous ne sommes pas pollués, affectés par la malveillance émise, au contraire nous ré-harmonisons l’environnement et nous élevons les fréquences. Les séances de Signatures Fréquentielles favorisent grandement ces processus grâce à la neutralisation de nos propres charges émotionnelles duelles d’actions/réaction cycliques…

Si nous sommes la cible de malveillance, en général nous ne le savons pas tout de suite consciemment, mais on peut le repérer si on a développé ses antennes subtiles, on peut percevoir des charges qui sont projetées vers nous. De la même manière, sans nullement s’occuper de qui nous envoie son missile ni pourquoi, on accueille l’énergie depuis le Cœur et on la traite directement, par absorption, neutralisation, réaffectation. Ainsi, au lieu de sombrer dans la parano voire le malaise physique, on reste souverain de ce qui vient à nous, on maîtrise l’énergie qui nous parvient et on dépasse les jeux de la dualité. On choisit de se désintéresser complètement de l’histoire duelle, des gentils et des méchants, on accueille juste dans le Cœur ce qui se présente et on élève la vibration, on harmonise, par notre Présence. La logique de victime est complètement désactivée en nous.

Au-delà de cet exemple relationnel, il est important de toujours commencer par soi-même : identifier ses propres impulsions négatives, sans les vivre dans la dualité mais les considérer comme autant d’énergie disponible. La compréhension de la manière de passer du champ duel/partiel/sinusoïdal au champ unitaire/global/scalaire/spiralé nous permet de recycler notre propre pollution !…

C’est à partir de ce principe fondamental que peut se constituer un collectif harmonieux en générant la Syntonisation qui est un processus d’enrichissement mutuel, une interdépendance de qualité. Elle se met en œuvre dans le champ scalaire. Je pense qu’aujourd’hui c’est une possibilité formidable qui nous est offerte pour arriver enfin à créer un collectif harmonieux et équilibré même et surtout avec des personnes n’ayant pas les mêmes systèmes de fonctionnement…

Les ondes scalaires sont absorbées par la matière, elles passent le barrage des électrons. La matière s’enrichit en permanence de nouvelles infos/énergies qui augmentent sa masse. La matière absorbe les ondes scalaires qu’elle a reçues, réceptionnées, puis les restitue et les émet à son tour, comme un processus de respiration. Cette respiration permet alors de créer un environnement harmonieux qui fonctionne en accord parfait avec le vivant quel qu’en soit le règne…

Toutes les pratiques permettant de désactiver le contrôle mental sur l’interprétation duelle de la réalité vont constituer autant de portes pour nous positionner dans le champ global unifié. Selon ce qui nous correspond et résonne pour nous, on peut multiplier les expériences de rejoindre le champ global par le biais des règnes minéral, animal ou végétal, par le mouvement, par les symboles, par la modification des états de conscience : tout ce sur quoi l’emprise du mental cède et lâche sa volonté de contrôle par le filtre duel.

Quand nous expérimentons les synchronicités et que nous les reconnaissons, nous sommes positionnés dans le champ scalaire. Se reconnaître et se positionner dans sa dimension scalaire est une autre manière d’être au monde. Elle s’harmonise avec tout notre vécu, mais en modifie les qualités, les propriétés, les potentiels. La communication devient de plus en plus télépathique et transparente.

Le cadre de références n’est plus le même. Les infos traitées, qu’elles soient mentales ou émotionnelles, ne sont pas polarisées, classées en « bien » ou « mal ». Elles sont des portes d’accès à la globalité, à l’unité. Alors nous sommes à notre place, sortis de l’illusion et du fait de subir. Nous œuvrons pour l’Amour, l’Harmonie et la Joie.

Aujourd’hui, grâce au logiciel des Signatures Fréquentielles, nous arrivons à rétablir l’harmonie entre une plante et son prédateur, entre un animal et ses parasites, entre un humain et son environnement proche. Pour les liens entre humains le libre arbitre et le choix conscient est nécessaire et c’est tout le chalenge auquel nous sommes confrontés ; allons-nous relever le défi de créer de nouvelles sociétés plus harmonieuses et plus conscientes à partir de ce nouveau postulat ?…

Client Logo
Didier Rauzy

Diplômé de médecine chinoise, professeur de naturopathie, bio-énergéticien, chercheur et conférencier. Il s'est spécialisé dans la recherche sur les sons sacrés et leurs utilisations dans la découverte de nos potentiels de naissance, l'exploration des champs de conscience, l'utilisation des plantes sauvages et l'alimentation consciente en créant des ponts entre la science et le chamanisme Celte, (aux travers des rituels et enseignements Celtiques) qu'il pratique au quotidien au service de la Sagesse et des connaissances Ancestrale.Membre et porteur de parole du Cercle de Sagesse de l'Union des Traditions Ancestrales. Ce Cercle, qui regroupe 250 délégués des 5 continents, a pour objectif de préserver et de faire connaître les anciens savoirs et de proposer des repères solides dans une société en pleine mutation.